Skip links

FAQ

Comment cibler une campagne ?

Cibler sa campagne revient en premier lieu à savoir ce que l’on veut développer/améliorer et sur quel canal (site internet, réseaux sociaux, blog). En d’autres termes, définir son objectif. Pour Push&Sell, il faut prioritairement se poser la question si l’on veut gagner de la visibilité, du référencement naturel ou des leads ?

Une fois cette étape passée, il faut définir la cible à atteindre selon cet objectif : est-ce une cible professionnelle large mais alors quelle est la population à toucher (DG, R&D ou commercial) ? Un expert spécialisé dans un domaine ? Ou bien un particulier en recherche d’un produit ou d’un service spécifique ?

Selon cette cible, on peut ensuite définir la campagne : influence et/ou articles sponsorisés ?

Prenons un exemple, si vous ciblez un représentant du département finance d’une entreprise, il sera probablement plus judicieux de choisir une campagne d’articles sponsorisés d’un éditeur spécialisé dans la Finance. En revanche, si vous êtes une entreprise de prêt-à-porter féminin axée millenials, vous aurez davantage de succès avec des influenceurs sur des réseaux comme Instagram ou encore Tik-Tok qui connaît une forte croissance.

Vous l’aurez compris, le choix de la cible et de l’objectif est indispensable pour définir votre campagne. C’est cela qui va également vous guider vers l’influenceur idéal ou le média idéal, celui qui correspondra à vos valeurs et à votre discours. Pour certains secteurs, il vous sera même bénéfique de cumulez ces deux types de campagnes pour combiner leur force et booster les résultats.

Attention, lorsque vous ciblez une campagne, l’erreur classique est de se comparer à la cible et de prendre en exemple un cas particulier pour une généralité. Cela vous mènerait à un échec.

De même que lorsque vous vous lancez sur une campagne d’influence, privilégiez la qualité à la quantité. Inutile de choisir les plus gros influenceurs ayant le plus grand nombre d’abonnés. Souvent le secret de la réussite se trouve chez les nanos, micros ou moyens influenceurs, ayant un univers bien à eux, et tissant un vrai lien avec leur communauté (ce qui engendre de très bons taux d’engagement).


Retour à l’index

Combien de temps pour un résultat ?

Les résultats d’une campagne, qu’elle soit d’influence ou avec des articles sponsorisés, ne sont pas immédiats comme on peut le constater sur une campagne Google Ads.

Il est difficile d’estimer précisément la durée que cela prend pour obtenir des résultats, car cela peut dépendre du budget de la campagne, du type d’objectif (générer des ventes, générer du trafic, développer l’image de marque…etc)

Si vous visez une augmentation de vos ventes sur votre site e-commerce, et que vous faîtes appel à un partenariat influence, les résultats peuvent se constater assez rapidement. En effet, lorsqu’on travaille avec un bloggeur ou influenceur dans le cadre d’un placement de produit, si le type d’influenceur (audience, engagement, secteur) a bien été ciblé, on peut espérer une augmentation des ventes dès la fin de la première semaine de la campagne.

Pour un article sponsorisé diffusé dans les médias spécialisés, encore une fois cela dépend du type de média choisi et du type d’objectif que vous souhaitez atteindre, mais vous pouvez compter une période de 2 à 3 semaines pour des résultats visibles.


Retour à l’index

Influenceurs.ses, ça rapporte vraiment ?

Aujourd’hui, il est difficile d’ignorer l’influence dans sa stratégie marketing globale. En effet, avec 70% des consommateurs qui préfèrent avoir un avis et des informations détaillées sur un produit ou un service avant d’effectuer un achat, le marketing d’influence devient un levier marketing important à considérer face à la publicité traditionnelle.

Une étude de Keller Fay Group et Expercity ajoute même que 82% des consommateurs sont prêts à suivre les recommandations d’un micro-influenceur. En effet, dans l’influence, on distingue différents profils : Les micros ou moyens influenceurs (entre 5000 et 100 000 abonnés) et les grands influenceurs ou célébrités avec parfois des millions de followers. Longtemps adulés, ces derniers sont aujourd’hui délaissés au profit des micro-influenceurs, plus intimes avec leur communauté et générant ainsi plus d’engagement. Des études montrent que le taux d’engagement qu’ils génèrent est 60% supérieur à celui des comptes de plusieurs millions de followers. En misant sur ces influenceurs, il vous sera beaucoup plus facile de montrer la personnalité de votre entreprise en les laissant raconter une histoire (=story) pour vous.

Concernant les résultats, ils ne sont plus à prouver puisque qu’avec la mise en place de trackers de liens ou encore de codes promotionnels uniques pour chaque influenceur, il est très facile de suivre les retombées et d’estimer la réussite des campagnes.

Une opération jeu concours peu par exemple générer plusieurs centaines de nouveaux abonnés sur un compte si celle-ci a bien été ciblée.


Retour à l’index

C’est quoi le netlinking ?

Sur le web, les liens sont des outils indispensables permettant d’améliorer le positionnement de votre site. Les robots d’indexation de Google (web crawlers) s’en servent pour balayer les pages web et analyser les liens entre elles. Ils évaluent ainsi leur intérêt et les classent, d’où l’intérêt d’une stratégie de netlinking.

Le netlinking est une pratique qui consiste à utiliser plusieurs liens et à les rediriger vers un site web. Google va ainsi considérer cette profusion de liens comme un signe de crédibilité et de légitimité de votre site dans votre domaine.

Il existe plusieurs façons de générer du trafic dans une stratégie de netlinking : en générant des liens internes, c’est-à-dire des liens entre les pages de votre propre site, via la rédaction d’articles par exemples, en mettant plusieurs mots-clés en surbrillance qui redirigent vers une page produit ou vers un article au contenu similaire. Vous pouvez également vous servir de backlink ou liens externes, c’est-à-dire en apparaissant sur des sites ou blogs d’informations traitant de votre sujet et ayant une cible similaire à la vôtre, soit par la méthode de linkbaiting (votre contenu a une telle valeur qu’il engendre des partages sans avoir besoin de faire un partenariat) soit par le biais d’articles sponsorisés (achat de liens).

Vous avez aussi la possibilité de procéder à un échange de liens, via un partenariat avec un influenceur (lien vers « influenceurs, ca rapporte vraiment ? »). Celui-ci pourra citer votre site en redirigeant sa communauté vers vos produits/services et vous le citerez en retour. Les concours sont une autre possibilité, une sorte de « troc » entre l’influenceur et vous. Il vous suffit de trouver un gain assez attractif et le proposer à l’influenceur en échange de quoi il proposera un de vos produits ou services à gagner sur ses réseaux, et les redirigera ainsi vers votre site internet.

Notre conseil : Privilégiez quelques très bons liens (fiables et légitimes) à une multitude de liens à la provenance douteuse.


Retour à l’index

Pourquoi un article sponsorisé serait mieux qu’une bannière

Avec des résultats visibles rapidement, les bannières publicitaires sont un moyen très répandu pour générer du clic. Cependant, d’années en années cette méthode a perdu en crédibilité et son taux de clics n’atteint aujourd’hui plus que 0,05%.

De plus, aujourd’hui, les internautes cherchent plus à se débarrasser de ces annonces jugées agressives qu’à cliquer dessus. Fenêtre pop-up, bannières intrusives poussent les internautes à installer des bloqueurs de publicité, qui limitent ainsi considérablement l’efficacité de ses campagnes.

Les articles sponsorisés eux, sont plus appréciés car fondus dans un contenu précis sur lequel le consommateur navigue à sa guise. Malgré la mention « contenu sponsorisé », la forme que prend cette publicité semble aux yeux du lecteur, beaucoup moins intrusive ou agressive, et l’incite ainsi d’avantage à cliquer.


Retour à l’index

Nous voulons augmenter le nombre de leads venant de notre site

Les leads ou prospects peuvent être générés de différentes façons selon le type de clients que vous ciblez. Un moyen gratuit et efficace sur le long terme est le SEO. En effet, le référencement constitue un levier très efficace de génération de leads bien que chronophage et sur le long terme. Les résultats s’observent sur plusieurs mois et restent pérennes dans le temps. En travaillant votre SEO sur des articles ou blog de votre site, vous pourrez développer une thématique liée aux produits et/ou services que vous vendez, et ainsi, encourager le client à se rendre sur les pages produits du site, ou encore les médias à repérer votre contenu pour le partager sur leur site (linkbaiting).

Cela ne nécessite aucun budget mais beaucoup de temps et une stratégie complète et réfléchie de mots-clés, ainsi que de liens internes. Les contenus sponsorisés sont également une solution efficace puisque les clients arrivant sur votre site proviennent de sites ou blogs hyper spécialisés, et sont ainsi à la recherche d’une chose bien précise, qu’ils trouveront peut-être, sur votre site.

Enfin, le marketing d’influence est également un très bon outil générateur de prospects, puisqu’il permet de toucher une communauté très sensible à vos produits/services (en choisissant le bon influenceur), et de « l’appâter » sur votre site par le biais d’un influenceur qui vantera les mérites de votre marque et redirigera ses followers vers votre site internet.


Retour à l’index

Je n’y connais rien sur internet mais je veux multiplier le trafic du site

Beaucoup d’entreprises ne sont pas expertes en marketing digital et cela ne les empêche pour autant pas de performer sur leur site internet. Pour cela, il faut vous entourer d’experts des contenus natifs qui sauront vous accompagner dans votre conquête de prospect.

Chez Push&Sell, nous vous aidons à grandir sur le web par le biais de contenus sponsorisés. En d’autres mots, cela veut dire que nous vous offrons une visibilité dans des grands médias digitaux.

En étant présents sur des articles parus dans ces grands médias, vous gagnez en crédibilité (l’internaute se sentira davantage rassuré de découvrir votre marque grâce à un Journal en ligne renommé que sur une bannière publicitaire), et vous ciblez un internaute concerné et intéressé par votre domaine. Par exemple : vous vendez de la beauté, les lectrices d’un magazine comme Femme Actuelle par exemple seront susceptibles d’être très intéressées par votre offre, d’autant plus si leur magazine préféré les encourage à visiter votre site.

Ainsi nous adaptons les prix et la stratégie pour augmenter le nombre de visites sur votre site, tout cela en fonction de vos objectifs.

Prendre contact avec nos influenceurs partenaires vous permettra également de générer un certain trafic en peu de temps. En analysant votre cible (âge, centres d’intérêts, comportement), nous pourrons ensemble, définir le ou les réseaux sociaux sur lesquels se placer pour entamer des partenariats avec des influenceurs. Ensuite, vous sera à même de mettre en place diverses opérations comme des jeux concours, des codes promotionnels sur vos produits, ou encore des annonces de sorties exclusives avec les influenceurs. Ceux-ci seront votre porte-parole et votre voix auprès de leur propre communauté, et encourageront ces derniers à visiter votre site, et même acheter vos produits.


Retour à l’index

Partenariats avec des influenceurs : quelles sont les erreurs type à ne pas commettre ?

Le partenariat avec des influenceurs ou bloggeurs possède de nombreux avantages et peut vous rapporter de nouveaux prospects, similaires à votre cible. Cependant, certaines erreurs sont à éviter à tout prix si vous ne souhaitez pas engager de l’argent pour rien.

La première erreur à ne pas faire est bien-sûr de parier sur le mauvais influenceur. Prenez le temps d’analyser avec soin les comptes et parcourez les réseaux de chacun. Ne vous fiez pas uniquement au nombre de followers. Si ce chiffre a longtemps été un KPI significatif dans le choix d’une stratégie d’influence, il ne l’est plus autant. Avec l’achat d’abonnés notamment, il est très facile pour un influenceur d’atteindre des cotas impressionnants. Et pourtant lorsque l’on compare ces chiffres au taux d’engagement (rapport entre le nombre d’abonnés et les interactions avec les post), on est souvent déçu. En effet, mieux vaut privilégier ce qu’on appelle un « micro-influenceur » mais qui cumule un taux d’engagement attractif (entre 7 et 10% c’est très bien), celui-ci vous coûtera moins cher et vous offrira peut être un meilleur rendement.

Seconde erreur : perdre en authenticité et ne pas être fidèle à la marque. Même si vous trouvez l’influenceur qui correspond à vos attentes en termes d’engagement et de taille de communauté, il ne faut pas oublier qu’il sera le porte-parole de votre marque. Essayez donc de trouver un influenceur qui partagera vos valeurs, et qui saura rester authentique envers sa communauté. Eviter également de lui imposer un texte pré-écris pour le contenu, même si le texte doit être vérifié par vos soins, imposer un discours peut vite « sonner faux » si celui-ci ne ressemble pas aux habitudes que l’influenceur a avec ses abonnés.

Enfin dernière chose à éviter, vouloir aller trop vite et ne pas analyser les retombées de votre travail. En effet la campagne doit se réfléchir en amont, et vouloir bâcler le travail pour respecter une deadline peut vous amener dans le mur (non préparation aux imprévus, incompréhension avec l’influenceur…). Par ailleurs suivre les résultats des campagnes pour analyser les performances de chacun est indispensable afin de pouvoir s’en servir pour les prochaines campagnes.


Retour à l’index

Qu’est ce qu’un lien DoFollow et NoFollow ?

Il est possible qu’en vous baladant sur le web vous ayez entendu parler de liens DoFollow et Nofollow dans le linking d’un site internet. Il s’agit en fait d’un attribut qu’on donne à un lien pour signifier à Google si ses robots doivent suivre sa provenance ou non.

Le Lien Nofollow lui n’a aucune répercussion sur votre référencement. Lorsque les robots passent dessus, ils ne suivent si son origine ni ou il pointe. Il peut être utilisé lorsque vous ne souhaitez pas que vos liens servent à la concurrence par exemple.

Lorsque les robots Google analysent votre site internet et qu’ils passent sur un lien Dofollow, ils notent le site ou la page sur laquelle il dirige en fonction de votre notoriété. L’inverse est réciproque puisque lorsqu’un lien provenant d’un site à forte autorité dirige vers votre site, vous gagnez davantage en référencement. SI vous obtenez un lien provenant de grands médias comme Le Parisien, cela vous rapportera davantage que des liens provenant de petits bloggeurs mal référencés.

C’est pourquoi avoir une bonne stratégie de netlinking avec l’achat d’articles sponsorisés peut vous aider considérablement dans votre conquête de trafic et de prospects.


Retour à l’index